Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:45

    François ROSANO, qui vient de décéder, n'était pas Corse d'origine, de même que son épouse Laura.

   Leur histoire a été racontée par "Corse-Hebdo" dont le numéro du 29 décembre 2000 avait consacré deux pages à Poggiolo, sous le titre "Comment Poggiolo se bat pour vaincre la désertification". Une photo du couple illustrait ce dossier.

 

  Rosano1

  La journaliste Marie-Joseph ARRIGHI-LANDINI avait donné la parole à Laura ROSANO:

Laura et François Rosano se sont installés à Poggiolo. Laura raconte l'originalité de leur démarche: "Nous sommes tous les deux nés en Italie. Nous nous sommes rencontrés à Forbach et nous avons découvert la Corse en 1977. Mon mari a dit qu'il s'y installerait à la retraite. Finalement, il n'a pas attendu, nous avons quitté Marignane parce que nous avions un vrai ras-le-bol de la ville.

Nous nous sommes installés en 1996 à Murzo puis en 1998 à POGGIOLO. Ici, l'exposition est remarquable.

Ma mère vit avec nous. Pour venir, elle a dû faire son baptême de l'air à quatre-vingt-trois ans. Elle avait une peur terrible. Maintenant, elle prend l'avion toute seule pour aller voir mon frère dans l'Est!".

 

   Le dossier a été entièrement publié par le blog de Poggiolo en octobre 2010 (le lire en cliquant ici).

 

 

   Une photo de leur logement socciais a été publiée il y a quelques mois par leur fille Manu sur son blog http://www.cuisineenfetedetatieboulette.com/

 

Rosano2

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Dans nos familles
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 22:03

François ROSANO avait quitté Poggiolo l'été dernier pour s'installer à Soccia. Il vient de nous quitter encore plus.

  

 

De Soccia, Marignane, Forbach :


Mme Léonora Rosano, née Fabro, son épouse ;

M. Jean André Gasquet et Mme, née Manuela Rosano, sa fille ;

M. Arcangelo Galatola et Mme, née Consuelo Rosano, sa fille ;

Mme Olga Rosano, sa fille ;

Amandine, Clément, Mickaël, Alexis, Enzo, Gianni, ses petits-enfants ;

M. et Mme Marc Rosano, leurs enfants et petits-enfants ;

Mme Vve Marie-Josée Rosano, ses enfants et petits-enfants ;

M. et Mme Fabio Rosano et leur fils ;

M. Bruno Rosano et ses enfants ;

M. Thomas et Mme, née Tina Rosano, leurs enfants et petits-enfants ;

Mme Vve Maria Fabro, sa belle-mère ;

Parents, alliés et amis


Ont la douleur de faire part du décès de


Monsieur Francesco ROSANO


survenu à Soccia le 7 juin 2012.


La cérémonie religieuse sera célébrée en la chapelle de la chambre funéraire d'Ajaccio la Rocade

le samedi 9 juin 2012, à 14 heures.


L'incinération suivra à Marseille.


Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Dans nos familles
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:00

circonscriptions

 

   Dimanche 10 juin, aura lieu le premier tour des élections législatives. Poggiolo, comme tout le canton des Deux-Sorru, fait partie de la première circonscription de Corse-du-Sud dont le député sortant est Simon Renucci, maire d'Ajaccio proche du PS.

    Dans un sondage exclusif Ifop pour Corse-Matin, France 3 Via Stella et France Bleu Frequenza-Mora, les intentions de vote des élections législatives 2012 dans la 1re circonscription de Corse-du-Sud donnent Laurent Marcangeli (UMP) en tête au premier tour avec 32% des voix. Il serait suivi par le député sortant Simon Renucci (Corse social démocrate) avec 26% des voix.

    Au second tour, l'UMP l'emporterait à 51,5%.

    Sondage et réalité seront-ils en conformité?

 

Intentions de vote au premier tour:


sondage 1er tour


Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 18:33

AS Soccia couronné 

  C'est fait! L'A.S. Soccia accède à la division d'honneur malgré sa défaite mardi 29 mai contre l'équipe d'Ocana au grand complet, équipe qui a été championne de Corse 2012 en division d'honneur et championne de France 2011 en football entreprise 2éme division.

 

    La défaite a été obtenue par 5 à 3 alors que Soccia a mené 3 à 2 jusqu'à 20 minutes de la fin. Il y avait là un petit goût des futures batailles pour la saison prochaine où, dans  une division de plus haut niveau, chaque match sera un combat.

 

   La montée en division d'honneur a été confirmée par l'annulation du dernier match contre CP Menuiserie samedi 2 juin 2012, ce qui donna aux Socciais une victoire par forfait 3 à 0

 

   Le club finit donc second du classement avec 68 points, derrière Grosseto Prugna (77 points). Sur 21 matches joués , 15 ont été gagnés, 2 nuls et 4 perdus.


   Les joueurs ont marqué 60 buts et en ont encaissé 36. Leur fair-play est également à remarquer: la Fédération ne leur a infligé aucune amende ni aucune sanction.

 

   Maintenant, une question importante se pose: quand aura lieu la fête pour célébrer cette exceptionnelle saison?

 

Site internet du club: http://as-soccia.com/

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Activités sportives
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:54

   La réputation de "A Merendella", le restaurant de Soccia, n'est plus à faire. Pour les amateurs de moments agréables qui ne sont pas encore venus le voir, Stéphanie et Michel CAPRINO ont fait démarrer un site internet dont l'adresse est:

http://a-merendella-soccia.fr/

    Il est désormais possible d'avoir tous les renseignements sur ce lieu si particulier. Une galerie de photos donne un aperçu du mobilier et du paysage vu de la tonnelle du restaurant. Pour savoir à l'avance ce que l'on peut déguster, les plats sont mis en images. Le potager travaillé par les CAPRINO est même représenté.

    Une excellente idée a été de reprendre sur ce site le reportage consacré à Merendella par le journal de 13 heures présenté par Jean-Pierre PERNAUD. Le film date du 10 juin 2008 mais il montre bien la qualité de la nourriture et de l'accueil de ce restaurant.

    On peut y entendre la fougue avec laquelle Michel CAPRINO explique pourquoi il a voulu s'installer à Soccia. Les dernières images montrent également le regretté Antoine DEMARTINI pousser la chansonnette.

 

 

 

   Un article avec une autre séquence vidéo a été consacré par ce blog à Antoine DEMARTINI à la suite de son décès en août 2009. Pour le revoir, cliquer ICI.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:39

     Après la reddition de Bastien (voir article précédent), il fallut encore un an pour arrêter son frère André SPADA, celui qui se faisait appeler "le tigre de la Cinarca".

    Une importante somme d'argent fut proposée pour sa capture, mais sans succès.

    Du col de San BASTIANO à la forêt de PASTRICCIOLA, André SPADA errait seul mais il n'avait plus de refuge. Il décida de se rapprocher de la maison de COGGIA où vivaient ses parents et ses frères.

La solitude et la crainte de l'arrestation avaient accentué son mysticisme. Ainsi, Lucia MOLINELLI-CANCELLIERI (dans "Spada, dernier bandit corse") écrit:

    "Le 25 mai 1933, jour de l'Ascension, on le vit en chemise dans un état de grande exaltation. Tandis que la messe était célébrée à l'intérieur de l'église, vers 11 h 30, Spada chantait des cantiques à quelques centaines de mètres du village (de Coggia) en brandissant un crucifix."

    Le 29 mai 1933, à la suite d'un renseignement, le chef d'escadron BRICE, avec douze gendarmes d'AJACCIO et de CALCATOGGIO, renforcés par les gendarmes de VICO, trouva à l'aube une cachette du bandit mais elle était vide.

    Le groupe se dirigea alors vers la maison des parents SPADA. Le "sanglier" fut surpris et rapidement ceinturé.

    Il fut conduit à VICO avant d'être transféré à la prison d'Ajaccio en fin de journée.

  Spada à Vico

     

 

   Mais son état mental préoccupant nécessita un examen psychiatrique à la prison du boulevard Chave à Marseille. Les experts psychiatriques indiqueront dans leur rapport que SPADA simulait la folie et le déclareront pleinement responsable de ses actes. Ce rapport comporte de nombreuses erreurs et des contradictions mais qu'importe! Grâce à lui, SPADA pouvait être jugé.
    Incarcéré à la prison Sainte-Claire de BASTIA, il attendit son procès qui débuta le 4 mars 1935 et dura trois jours. dans une salle de cour d'assises pleine à craquer. Défendu par Charles CANCELLIERI et Tito BRONZINI de CARAFFA, il suivit les débats avec une profonde indifférence et accepta l'annonce de sa condamnation à mort sans manifester la moindre émotion.


http://fabiani.photos.club-corsica.com/watermark2.php?o=ygysb&c=90&idsit=138
     Spada fut condamné à mort. Il fut guillotiné à l'aube de ce 21 juin 1935, devant la prison de Bastia, exactement à 4 h 12.


http://farm8.staticflickr.com/7035/6602697401_b1f9206aac_z.jpg

   Le bourreau DEIBLER, n'ayant pu trouver à se loger ni à l'hôtel, ni chez l'habitant, dut coucher à bord du bateau qui l'avait amené avec sa machine. Plus jamais, la guillotine ne refit son apparition en Corse. Une époque était terminée.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans L'épuration du maquis
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:03

   Aujourd'hui, nous sommes pratiquement quatre-vingts ans après la reddition de Bastien SPADA en 1932.

    Après l'expédition militaro-policière de novembre 1931 dont ce blog a donné un large compte-rendu (voir les articles parus dans la catégorie "L'épuration du maquis"), il ne restait plus dans le maquis que les deux frères André et Bastien SPADA.

    Abandonnés de tous, ils erraient dans le Cruzzini de grotte en bergerie, subsistant avec de plus en plus de difficultés. Finalement, épuisé, Bastien quitta son frère et se constitua prisonnier à Ajaccio le 31 mai 1932.


3 juin 1932 La Croix

    Il fut ensuite condamné à cinq ans de prison (qu'il accomplit à Nîmes) pour sa participation à l'attaque de la voiture postale Ajaccio-Lopigna le 18 mai 1930 (voir le récit de cette agression ICI). Interdit de séjour, il résida à Perpignan jusqu'en 1939 où il fut mobilisé au Troisième Régiment d'Infanterie Alpine. Après la défaite, il rejoignit son village de COGGIA et s'installa dans la maison familiale du Liamone.

maison Liamone

   Bastien fut soupçonné d'y avoir tué un ou deux soldats italiens qui pillaient ses récoltes. Il fut encore mobilisé lors de la libération de la Corse et fut ensuite chargé de la démoustication de la plaine du Liamone avant de mourir dans les années 60.

 

Spada Bastien

 

Photos et renseignements extraits du livre de Jean BAZAL "Avec les derniers bandits corses".

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans L'épuration du maquis
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 18:30

    En se promenant sur le plateau ardéchois, au dessus de Ruoms, Joël CALDERONI a eu la surprise de rencontrer ce petit monument et il a ainsi appris  que St-Roch était le patron des carriers. L'inscription photographiée lui attribue bien cette protection.


Ruoms Saint Roch


Ruoms la plaque

    En fait, cette attribution ne vient pas d'un épisode de la vie de saint Roch mais d'une homophonie. L’homophonie est la relation entre des mots qui ont la même prononciation, la même forme orale mais des sens différents.

   Il semble que ce soit l'homophonie du prénom Roch avec le roc, la rocaille, qui soit l'origine du rapport du saint montpellliérain avec le monde des ouvriers du rocher. On trouve des statuettes de ce personnage dans des niches à l'intérieur des galeries de mine. Le mal de saint Roch était la maladie qui provenait de l'introduction de la poussière de grès dans les poumons des ouvriers. Dans notre partie de Corse, un tel risque ne pouvait concerner à la rigueur que les mineurs de Marignana et Osani pendant les quelques années où la mine fut exploitée. Voir: http://www.paese-di-marignana.fr/storia/mines_pumonte.htm

   A Poggiolo, la ferveur, qui s'exprime notamment par la procession du 16 août, est essentiellement tournée vers la protection qu'offre saint Roch à l'encontre des maladies.

    Pour les carriers de Ruoms, il faut se reporter à l'ouvrage très complet intitulé "Carrières et carriers de Ruoms" par Paul Jourdan (Association Cévennes Terre de Lumière n°4 - 1995). Cette association organise de nombreuses promenades en Ardèche (voir son site: http://www.ctl-ardeche.com/xoop/).

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Poggiolais de l'extérieur
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:07

La vie, un éternel recommencement ? Qui pourrait en douter à la lecture de cette « une » du magazine France-Football datant de juin 1968 ?

ACA et SCB en Division 1, Gazelec en Division 2 : voici en effet un titre redevenu d'actualité 44 ans après la parution de ce numéro.

Un clin d'œil du destin à apprécier à sa juste valeur. Mieux que ça : à déguster sans modération !

Pour ce qui est par ailleurs du titre général, parions que « FF » ne s'autoriserait pas aujourd'hui une telle formule. A l'époque, parler de « Boom sur la Corse » n'était pas, en effet, sujet à interprétation déplacée...

("Corse-Matin", jeudi 24 mai 2012)


http://www.corsematin.com/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2012/05/24/17099404.jpg

 

Par ailleurs, n'oublions pas  la nouvelle victoire de Soccia 1 à 0 contre le 6éme canton.
Il ne reste que 2 matchs pour que l'AS réussisse son pari : rester invaincu en 2012.
La montée en division d'honneur se rapproche.

Prochain rendez-vous :
Mardi 29 mai 2012 Soccia - Ocana 20 H 45 (Stiletto)

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Activités sportives
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 17:29

Sorru chapelleParmi les traditions de notre micro-région, figure le 22 mai. Ce jour n'est célébré nulle part ailleurs car il est tout simplement l'anniversaire de l'inauguration, le 22 mai 1887, de la chapelle située au col de Sorru.


Cette chapelle privée, construite par François PASTINELLI et entretenue par ses descendants, est un lieu de rassemblement des Sorrinesi deux fois par an (l'autre est le 8 septembre).

 

Cette année, la messe anniversaire aura lieu

samedi 26 mai à 10 h 30.

Vous êtes tous attendus.


Pour avoir plus de renseignements sur ce lieu et son histoire, lisez l'article qui lui a été déjà consacré sur ce blog en cliquant ICI.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Patrimoine et traditions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907