Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 10:58

Le 11 septembre 1968 est toujours présent dans la mémoire des Corses.

 

Ce jour-là, la Caravelle de la Compagnie Nationale Air France qui assurait le vol AF 1611 Ajaccio-Nice s'est abîmée en mer. Pendant sa descente, au large du cap d’Antibes, elle a subi un incendie violent et a piqué dans la mer tuant les 6 membres d'équipage et 89 passagers dont deux Poggiolais.

L'enquête officielle sur l'accident fut publiée le 14 décembre 1972. Ses conclusions indiquèrent qu'un incendie s'était déclenché dans la cabine à partir des toilettes arrières. Cette hypothèse n'a pas convaincu toutes les familles des victimes. Certaines trouvent que  la thèse d'un tir accidentel de missile, lors de manœuvres de l'armée, n'a pas été sérieusement étudiée.

Dans le cimetière de Poggiolo, une plaque garde la mémoire de ce drame.

Caravelle Ajaccio-Nice: un anniversaire toujours douloureux

Cette année, des cérémonies sont prévues jeudi 10 septembre à Nice.

Vendredi 11 septembre, à Ajaccio, Mgr Olivier de GERMAY, évêque de Corse, célèbrera une messe à 10 h 30 devant la chapelle du souvenir.

Le groupe I Muvrini sera présent pour animer cette messe au cimetière marin.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 18:06

Une tournée de ramassage des objets encombrants a eu lieu le 30 juillet.

Mais, comme ces "monstres" se régénèrent continuellement, la mairie a prévu une nouvelle tournée

jeudi 17 septembre.

N'oubliez pas de sortir tout ce qui vous gêne.

Avez-vous encore des monstres?

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 12:59
Lavasina à Sorru le 8 septembre

La fête de la Nativité de la Vierge Marie sera célébrée MARDI 8 SEPTEMBRE dans toute la Corse et notamment au sanctuaire N. D. de Lavasina.

 

Ainsi qu'il est de tradition, une messe sera célébrée à 10 h 30 à la chapelle du COL DE SORRU où se trouve une statue de la Vierge de Lavasina.

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 18:28

Le 16 août 2015, le marbre gravé à la mémoire de la compagnie Arrighi a été dévoilé près du monument aux mort, situé sous les voûtes de l'église San Roccu à Letia. Cette plaque porte les noms du capitaine, commandant de la compagnie, des sous-officiers, caporaux et soldats de cette unité de l'armée régulière du Regnu di Corsica qui, sous le généralat de Pascal Paoli, participa aux campagnes de la Truppa Pagata ou armée régulière, auprès des deux régiments existants. Tous venaient de Letia ou des villages environnants.
Après avoir perçu son armement et ses équipements 
le 22 juin 1768, cette compagnie participa à la Victoire de Borgo, du 10 octobre 1768, qui permit de rejeter les troupes de Louis XV au delà de la ligne Saint Florent-Bastia, mettant fin ainsi à la première phase de la guerre.

La bataille de Ponte-Novu, qui eut lieu du 8 au 9 mai1769, est le point final des affrontements entre les troupes de Pascal Paoli et les soldats français.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

Madame le maire dévoile la plaque du souvenir.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

Bénédiction de la plaque du souvenir et de la foule par le diacre François Aimé ARRIGHI.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

La doyenne et madame le maire, après leur discours, ont déposé, aux pieds de la plaque du souvenir, une gerbe de fleurs et un bouquet d'immortelles et de fougères de notre maquis.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

-------------------

Photos fournies par Antoine Martin ARRIGHI.

-------------------

L’installation de cette plaque, demandée depuis longtemps par l’association Letia-Catena, est destinée à entretenir l’histoire de ce village, de garder la mémoire des ancêtres.

Chaque communauté doit avoir à cœur de permettre la perpétuation des souvenirs. L’installation de plaques n’est pas le seul moyen possible mais il est très efficace.

ET POURQUOI PAS À POGGIOLO ?

A Poggiolo, plusieurs plaques pourraient avoir leur place :

- sur la maison natale de Gian Antonio PINELLI, qui joua un grand rôle pendant la Révolution et l’Empire: voir les articles

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-1-2-67214131.html

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-2-2-113061636.html

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-3-3-113062792.html

- une plaque sur la maison de la famille de Noël PINELLI, le seul ministre d’origine poggiolaise: voir les articles

http://poggiolo.over-blog.fr/article-pinelli-vaut-trois-euros-51367091.html

http://poggiolo.over-blog.fr/le-seul-ministre-venant-de-poggiolo

- sur la maison natale de Hyacinthe DESANTI, gouverneur des colonies du Dahomey et du Mali

http://poggiolo.over-blog.fr/article-un-poggiolais-au-mali-114450559.html

- une plaque pour rappeler que, pendant l’été 1922, le savant suisse Félix SANTSCHI  découvrit à Poggiolo l’explication du sens de l’orientation des fourmis

http://poggiolo.over-blog.fr/les-fourmis-poggiolaises-ont-fait-progresser-la-science

- à Guagno-les-Bains, un souvenir de l’attaque, en août 1931, de l’établissement thermal par le bandit CAVAGLIOLI tuant un curiste et provoquant l’opération militaire qui fit disparaître le banditisme corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-mauvaise-pub-pour-guagno-les-bains-n-1-u-69696136.html

- à St Siméon, un rappel des dates de constructions de l’ancienne église et de l’actuelle, ainsi qu’un rappel de l’assassinat qui y fut perpétré au XVIIème siècle.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-eglise-d-en-haut-saint-simeon-44872891.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2013/12/a-quoi-ressemblait-l-ancienne-église-1-2.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2013/12/a-quoi-ressemblait-l-ancienne-église-2-2.html

 

D’autres souvenirs pourraient encore être mentionnés. Poggiolo est loin d’être un village anonyme, sans saveur et sans passé. Mais il faut raviver continuellement la mémoire pour qu’elle ne soit pas perdue.

Autrement, comment la jeune génération poggiolaise, présente à la fête du 22 août, saura-t-elle d'oú elle vient?

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:52

Le 15 août, veille de la saint Roch, se situe une fête importante pour l’Eglise : l’Assomption de Marie, c'est-à-dire sa montée au ciel sans avoir connu la corruption de la mort.

Autrefois, à Poggiolo, une procession portait la statue de la Vierge joignait les deux églises du village.

Un film de la vidéothèque poggiolaise montre le déroulement de cette cérémonie en 1966.

Maintenant, la fête de la Vierge s’accomplit seulement à Soccia.

 

Le soir du 15 août, vers 21 heures, la statue de la mère de Jésus, posée sur un socle en bois massif, est sortie de l’église Santa Marìa delle Grazie.

Comment on processionne à Soccia

Elle est suivie par une longue file de paroissiens de Soccia et aussi d’autres villages (près de deux cents participants cette année) qui portent souvent à la main une torche constituée d’un cierge entouré de papier. 

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

 

Le cheminement suit le sens inverse des aiguilles d’une montre, en faisant de nombreuses haltes pour les changements de porteurs dus au poids de la statue et de son support. Toutes les maisons sont éclairées par des lumignons posés sur les bords des fenêtres et offrent un très beau cadre à la procession.

Après une bonne heure, le tour du village accompli, Marie rentre dans l’église.

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

Après le « Dio vi salvi regina »,

Comment on processionne à Soccia

les fidèles vont toucher ou embrasser la statue.

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

Et, pour des occupations moins spirituelles, on peut aller ensuite à la salle des fêtes où le bal était animé cette année par l’excellent groupe Sirocko…

Comment on processionne à Soccia

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 18:03

Une photo de Sandrine MARTINI nous permet de voir le groupe des enfants qui ont participé à la fête du 22 août à Poggiolo. L'avenir du village dépendra-t-il d'eux?

La nouvelle génération poggiolaise

Partager cet article

Repost0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 18:08

Le comité des fêtes de Poggiolo et Guagno-les-Bains a organisé une fête des enfants samedi 22 août après-midi.

Les enfants ont été à la fête

Il reprenait l’initiative de l’an dernier qui avait eu lieu le matin du 16 août, Ce rendez-vous renouait avec la tradition des jeux qui se déroulaient le jour de la saint Roch dans la Stretta, quand la salle des fêtes n’existait pas, comme le montrent ces photos de 1998.

Les enfants ont été à la fête
Les enfants ont été à la fête

Cette année, les enfants présents au village, accompagnés de leurs parents et des animateurs du comité, ont pu s’amuser avec des jeux variés.

Les enfants ont été à la fête
Les enfants ont été à la fête
Les enfants ont été à la fête

Après le goûter, grâce à la générosité de la mairie, des cadeaux furent distribués à chacun.

Les enfants ont été à la fête

Tout le monde est reparti ravi. Les familles souhaitent que ce rendez-vous sera renouvelé, mais que l’information en soit publiée moins tardivement.

Partager cet article

Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 18:07

Il peut paraître fastidieux de publier chaque année le compte-rendu de la journée où Poggiolo renouvelle sa demande de protection à son patron saint Roch. Il est vrai que le rituel est immuable: la messe, la procession autour du village en portant la statue du saint et enfin le verre de l’amitié.

Il en a été de même en ce 16 août 2016.

Pourtant, les Poggiolais tiennent à participer à la procession, acte à la fois religieux, culturel et social. Une communauté exprime ainsi son existence et sa volonté de se perpétuer.

D’ailleurs, les résidents permanents ou saisonniers qui suivent l’effigie du saint patron ne sont pas tous les mêmes chaque année. Il faut simplement espérer que la participation soit plus importante l’an prochain.

 

Cette année, un moment important fut l’arrêt au Fragnu pour bénir la nouvelle croix financée par la municipalité, confectionnée par Christophe CHAUVEAU et dont la pose a été offerte par Jean CIPRIANi, en remplacement de la précédente, détruite par les intempéries de l’hiver.

La Saint Roch, immuable et changeante

L'ancienne croix avait été bénie en 1983, lors d'une autre fête de saint Roch.

La Saint Roch, immuable et changeante
La Saint Roch, immuable et changeante

Très chaleureux fut le moment du partage, avec le muscat pétillant offert par la mairie et les quiches, tartes et autres spécialités préparées par plusieurs familles, parfois prévenues tardivement.

Un bravo spécial pour Pierre GRIMALDI qui n'a pas ménagé ses efforts avant et pendant ce jour-là.

 

Le reportage de cette journée est disponible ci-dessous, en feuilletant le numéro spécial Saint Roch 2015 de « POGGIOLO MAGAZINE » .

Partager cet article

Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:00

Voici quatre mois que Ghjulia Laura a vu le jour. Elle est la fille de Sébastien CHIAPPINI et de Laetizia, dont les parents sont Madeleine et Jean Silius PAOLI, premier adjoint au maire de Poggiolo.

Avec retard, le blog des Poggiolais adresse ses félicitations aux parents et grands-parents.

 

Ghjulia Laura dans les bras de ses grands-parents.
Ghjulia Laura dans les bras de ses grands-parents.

Ghjulia Laura dans les bras de ses grands-parents.

Partager cet article

Repost0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 11:58
Illustration de corsicainfurmazione.org

Illustration de corsicainfurmazione.org

Le 1er Août 2015, la Mairie d'U PIGHJOLU sous la Présidence du Maire, PINELLI Angèle, a voté une délibération demandant l’amnistie totale des prisonniers politiques corses, ainsi que l’arrêt des poursuites contre l’ensemble des militants poursuivis pour des actes politiques…

 

Elle répondait ainsi à la campagne lancée par Associu Sulidarità dont le communiqué  déclarait :

La demande d’amnistie des prisonniers et recherchés politiques corses, rencontre désormais de plus en plus d’échos favorables dans notre société.
Quotidiennement, de nombreuses prises de positions sont formulées par des personnalités, des institutions politiques, des entités du monde économique, culturel, social et associatif de notre île.
Il est incontestable que l’importance de cette question, qui est partie intégrante de la construction d’un avenir de paix dans notre pays, motive largement l’ensemble de notre peuple et par la même, l’ensemble de ses représentants élus dans les diverses assemblées délibérantes de l’architecture institutionnelle corse.
Dans la continuité de son inlassable action en faveur d’une résolution globale de la situation des prisonniers politiques corses, l’Associu Sulidarità a pris l’initiative d’adresser un courrier aux 360 communes de Corses, afin de proposer de soutenir par une délibération la démarche d’amnistie entraînant la libération des prisonniers politiques corses et l’arrêt des poursuites envers les recherchés, dans les affaires judiciaires en lien avec la question politique corse.

Associu Sulidarità

Ce vote, qui a été connu par peu de Poggiolais, rejoint ceux d’une centaine de municipalités comme Vicu (le 11 avril), Guagnu (2 juillet) ou Aiacciu (6 juillet).

La liste complète des communes ayant pris position se trouve ici: 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Noël:

Fin des cours: samedi 19 décembre

Reprise des cours: lundi 4 janvier

---------------------------

"Inseme", le bulletin interparoissial des Deux Sorru de novembre, est paru. 

 

Pour le lire, cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907