Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:00

Ayant été une station thermale renommée, Guagno-les-Bains a eu un grand avantage sur Poggiolo, c'est d'avoir été beaucoup plus photographiée que le village dont elle dépend. De nombreuses cartes postales ont été publiées pour les touristes, ce qui fait que les amateurs en trouvent constamment de nouvelles dans les brocantes et autres ventes.

Jean-Pierre FONDEVILLE, bien connu pour l'hôtel U Paradisu de Vico qu'il dirige de main de maître, vient de faire parvenir au blog des Poggiolais quelques clichés. Qu'il en soit remercié. Nous en reproduisons certains en tentant de les resituer dans l'environnement contemporain, avec des vues réalisées par Google Maps en novembre 2008.


guagno les bains chien

 

Guagno les bains oggi 2

 

Le chemin qui monte de la route pour passer derrière l'établissement thermal débutait plus haut que maintenant. La maison de gauche semble avoir été un commerce, certainement un café. Elle est maintenant détruite. La maison centrale est maintenant en ruine. Les deux poteaux n'existaient pas. La cabine téléphonique, présente sur la photo récente, n'existe plus depuis quelques mois.

 

Guagno les bains derrière indigenceGuagno les bains oggi 1 La seconde carte postale continue la précédente, un peu plus haut sur le chemin. En dehors du poteau, les deux images sont identiques.

 

Guagno les bains arbres route

Guagno les bains oggi arbresLa troisième image semble avoir été prise sur le bord de la route, juste en dessous des thermes. Mais les ressemblances sont moins évidentes.

Des habitants des Bains pourraient-ils confirmer ou infirmer ces rapprochements?


Pour Poggiolo, si les cartes postales ont été plus rares, il doit bien y en avoir eu quelques modèles. En tout cas, les photos anciennes du village prises par des particuliers seraient bien accueillies et publiées ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires

maria canale-chailloux 11/01/2013 14:05

Ma grand-mère est née à la fin du 19ème siècle. Elle a eu 10 enfants dont Mimi l'épicier. J'avais moi aussi 10 ans en 1961! Si les biens de consommation sont arrivés jusqu'au village, celui
périclite...L'hiver quelques irréductibles qui affrontent le froid et la solitude. L'été un peu d'animation sans trop d'effervescence, mais ce n'est plus la même atmosphère d'antan!Je vous souhaite
pour cette nouvelle année, qui sait, un retour aux sources?

Philippe Prince 11/01/2013 10:03

Bonjour, Je voudrais adresser une vielle photo de Poggiolo à Michel Franceschetti que je remercie pour la création de ce blog. La connaissez-vous ? Pace et salute a tutti.

Marie- Louise Patricia Poli Fiebig 09/01/2013 17:50

Ma mère née en 22 ,continentale, avait sympathisé avec votre grand mère.
Elle en parlait souvent très gentiment. En quelle année votre grand mère est- elle née?
Je me souviens très bien de cette petite épicerie, du présentoir de cartes postales, des sucettes au caramel et de cette bonne odeur que je ne sais dėfinir.
Je revois aussi ma tante Hélène de noir vêtue avec sa cruche sur le foulard noir allant à la fontaine. J'ai toujours gardé l'amour des fougères.
Pour nous venant de Bordeaux puis d'Algérie c'était un autre monde. Je suis revenue 30 ans plus tard et j'ai eu le choc de ma vie en voyant mes cousins télėphoner dans le jardin et improviser un
repas tirė du congélateur.
A l'ėpoque il n' y avait pas de viande sauf quand le boucher passait. Le pain était conservé dans le pétrin .
En 61 nous avions une voiture, une dauphine, nous allions faire les courses à Vico et nous avons enfin visitė la Corse! Je me souviens aussi d'un 14 juillet très joyeux avec des petits feux
d'artifice à Vico sur la place du Café National
A Guagno les Bains je me souviens en effet des Bains si mystérieux et du joli café de Marie Francesca.

Marie- Louise Patricia Poli Fiebig 09/01/2013 17:28

Ce car, comment l'oublier?
Nous partions de Bordeaux en train jusqu'à Marseille. Après une traversée terrible nous étions récompensés par une langouste au port d'Ajaccio chez le frère de Tino Rossi paraît -il puis le
car...on ne voyait pas la fin du trajet.
Une autre fois nous avions pris le bateau à Nice accompagnés par nos grands parents maternels , pique nique dans les jardins du château illuminés de petits lampions multicolores ,avant le départ et
sur la passerelle du paquebot Tino Rossi accueilli par tous les passagers au bastingage reprenant en chœur Marinella.
Marie - Louise comme ma grand mère Louise Poli et Patricia choisi par ma mère!
Je suis venue en vacances tous les étés avec mes parents et mon frère Jean Pierre jusqu'en 1961. J'avais alors dix ans.

maria canale chailloux 09/01/2013 15:47

Marie Louise, la soeur de Suzanne? Ma grand-mère, Marie-Angèle était la maman de Mimi l'épicier.Je me souviens aussi de la fontaine où nous allions chercher l'eau, prétexte à se retrouver et
discuter très longtemps et du linge que nous allions laver à la rivière.L'établissement où nous avions l'autorisation de prendre de l'eau chaude et les bains gratuits, passe-droit pour les
habitants.La poste qui existait encore et le car que nous attendions, le soir venu, sur le muret, avec son lot de passagers et ses sacs de courrier.C'était hier!!!

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907