Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2021 4 16 /12 /décembre /2021 17:59
Garde champêtre, un poste qui se mérite

 

En dehors des téléspectateurs qui suivent la série "Alex Hugo", peu de Français connaissent la police rurale. Autrefois, ses membres étaient plus connus sous le nom de gardes champêtres.

 

 

Agents de la police judiciaire, ils étaient présents dans tous les villages mais, depuis 1958, leur existence n'est plus obligatoire. Il n'en reste qu'un millier, dont deux en Corse. A celui de Porto-Vecchio, vient de s'ajouter celui qui vient d'être nommé à Coggia, comme l'a signalé un article paru dans Corse-Matin le 21 novembre.

 

 

Garde champêtre, un poste qui se mérite

 

 

Peu de documents existent sur les personnes et les activités des gardes champêtres de Poggiolo mais deux lettres officielles trouvées aux Archives départementales montrent que, au XIXe siècle, cette fonction n'était pas attribuée à n'importe qui et qu'il fallait savoir la garder.

 

Le 18 juin 1856, le capitaine de la 57e légion de gendarmerie écrivit au préfet de la Corse que, après enquête du lieutenant de la gendarmerie de Vico, "le sieur OBINO (Joseph) ancien brigadier de gendarmerie demeurant à Guagno (...) est de bonne vie et mœurs et très capable de bien remplir l'emploi pour lequel il est proposé".

 

Joseph OBINI eut ainsi l'accord du préfet pour devenir garde champêtre de la commune de Poggiolo.

 

Photo Michel Franceschetti

Photo Michel Franceschetti

 

Francesco Giuseppe OBINO était un Italien, né le 19 octobre 1803 à Cagliari en Sardaigne, qui vint s'établir en Corse.

 

Il s'engagea comme gendarme à pied puis devint brigadier de gendarmerie.

 

Il demanda la nationalité française en 1840 et l'obtint facilement, d'autant plus qu'il s'était marié le 18 janvier 1838 à Guagno avec Angela Francesca LECA. Le couple eut quatre enfants: 2 garçons et 2 filles.

 

Le choix du personnage paraissait excellent pour faire régner la loi dans la commune poggiolaise.

 

Pourtant, le même préfet de Corse, dans un arrêté daté du 21 octobre 1857, remarqua "qu'il résulte de divers rapports qui nous sont parvenus que le garde-champêtre de Poggiolo néglige habituellement son service et qu'il fait des absences sans autorisation".

 

En conséquence, il destitua Joseph OBINO de sa fonction.

 

Photo Michel Franceschetti

Photo Michel Franceschetti

 

Par qui ces "divers rapports" avaient-ils été établis? Peut-être par le maire de Poggiolo. Peut-être par la gendarmerie qui avait un droit de regard sur les gardes champêtres. La documentation manque pour le savoir. Mais il y avait eu là un complet revirement en un an et demi !

 

Joseph OBINO décéda le 30 août 1881 à l'âge de 77 ans à Guagno où il avait fait souche.

 

.-----------------------------

 

Garde champêtre, un poste qui se mérite
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de juillet en cliquant sur l'image:

--------------------------------------

 

Le marché de Vico:

Le mardi soir place Casanelli (place de la fontaine) de 19h à 23h

Le mercredi matin place de l’ancienne mairie de 9h à 13h

 

 

- à partir du 5 septembre, sortez vos sacs de déchets avant 8 h du matin.

- Dimanche 25  septembre:

u Mele in Festa à Murzo.

 

-----------------
 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907