Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 18:00

Au début du mois de septembre, il y a eu de l'étonnement, puis de l'inquiétude et même, chez certains, de la colère. Un élément important de la vie du canton était absent: "Inseme" n'est pas paru.

 

Chaque mois, depuis 1998, est rythmé par la publication de ce bulletin inter paroissial gratuit fondé par le Père Bonnafoux. Se déclarant "Per a cumunicazione, a fraternità e a fede", il est bien un mensuel catholique mais il vise aussi à être un lien entre les gens des Deux Sorru et de Sevi in Grento, qu'ils habitent en Corse ou sur le Continent.

 

Il est irremplaçable de par le grand nombre d'informations qu'il donne sur tous les aspects de nos villages.

 

Mais les difficultés techniques, matérielles et humaines se sont récemment accumulées. Elles sont expliquées par Pascale Chauveau qui lance un appel dans le numéro double septembre-octobre qui vient de paraître.

 

 

Si vous voulez que "Inseme" continue, il faut des volontaires pour les diverses tâches (rédaction, impression et diffusion).

Faites-vous vite connaître au 06-46-50-33-60.

 

"INSEME" a besoin de vous

 

 

INSEME OCTOBRE 

Chers lecteurs, 

Vous avez attendu en vain le bulletin Inseme de septembre, le voici enfin, avec un mois de retard, agrémenté toutefois d'un supplément octobre. Nous nous en excusons, mais cela nécessite malgré tout quelques explications.

 

Chaque mois, depuis des années, publier Inseme est une gageure de plus en plus difficile. A ses débuts, le comité de rédaction était nombreux, mais avait fini par se réduire comme peau de chagrin, jusqu'à connaitre une première crise. En décembre 2003, Jean-Pierre Bonafoux, directeur de la publication, annonçait l'arrêt d'Inseme, faute de volontaires pour y participer. Avec Annie Abbamonte, je fais partie de ceux qui avaient intégré la nouvelle équipe, et c'était reparti pour un tour de 16 ans. 

 

Pourtant, chaque mois, publier ce bulletin relève parfois du miracle. Il y a 6 mois, notre fidèle multi-copieur nous a lâchés. Une simple imprimante ne suffisant pas, il faut désormais amener la maquette à Ajaccio pour tirer sur du matériel professionnel. Fin août, le coup de grâce: les orages violents ont détruit au couvent chaudière, alarme, téléphone et internet! Seuls deux ordinateurs sont équipés du programme Publisher, qui n'est plus commercialisé aujourd'hui, avec lequel nous faisons la mise en page. La maquette était prête, mais, Annie partie à l'étranger, l'ordinateur du couvent gardait Inseme en otage. 

 

Vous avez été nombreux à vous plaindre, parfois sans complaisance. Voici une petite mise au point: Inseme repose aujourd'hui sur DEUX BENEVOLES. Si beaucoup de plumes régulières alimentent le contenu d'Inseme (les 2 Bernard, Jean-Martin, Nathalie, Marie-Hélène, et les autres...) et nous les en remercions très vivement, chaque numéro représente d'autres heures de travail non liées à l'écriture: relire et corriger tous les textes, faire la mise en page de chaque numéro, descendre la maquette à Ajaccio et imprimer (une demi-journée), transmettre et récupérer les numéros au village qui plie (et le faire à leur place quand ils ne peuvent pas), préparer les paquets et les distribuer dans chaque commerce (à Vico, Sagone, et dans les villages), préparer les enveloppes pour les 110 abonnés et faire les envois. 

 

Souvent, vient l'envie d'arrêter tout. Aujourd'hui, Inseme n'existe que parce que les pères nous ont demandé de continuer notre effort pour maintenir ce bulletin, ce lien entre les gens de tout le canton, les Corses d'ici et ceux de la diaspora. 

 

Alors encore une fois, si d'aucuns parmi vous ont envie de nous rejoindre pour quelque tâche que ce soit, n'hésitez pas. 

 

Pascale Chauveau 

 

--------------------------------------------

Tous les numéros de "Inseme" depuis janvier 2010 sont disponibles sur le blog:

http://inseme-bulletin.hautetfort.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de mai en cliquant sur l'image:

--------------------------------------

 

- dimanche 22 mai:

fête du Père ALBINI au couvent de Vico (messe à 10h 30 suivie d'un apéritif et d'une exposition).

- dimanche 26 juin:

trail A Viculese

- 8 juillet: 

Fin des classes

- dimanche 25  septembre:

u Mele in Festa à Murzo.

 

-----------------
 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907