Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 18:02

Depuis vingt-cinq ans, le Comité du Vieux Marseille (association de défense et de valorisation du patrimoine marseillais) organise en novembre le Carré des Ecrivains qui réunit les auteurs ayant écrit sur Marseille. Le samedi 19 novembre, ils seront près de 150 à dédicacer leurs œuvres au Centre Bourse.

Pendant les dix jours précédents, une exposition est installée dans le hall de ce centre commercial. Marseille ayant été choisie comme «capitale européenne du sport» pour 2017, le thème décliné sur les 17 panneaux est «Marseille ville sportive: histoires des lieux et des hommes». 

Un visage connu dans les Deux Sorru se retrouve sur deux panneaux: celui de Jean-Martin FRANCESCHETTI.

 

Il n’y a là rien de bien étonnant car ce Poggiolais né en 1925 à Marseille et décédé en 2013 à Poggiolo fut un personnage important des activités sportives de la cité phocéenne entre 1950 et 1972. 

Le catalogue de l’exposition le mentionne plusieurs fois pour ses responsabilités au sein des clubs de l’Olympique de Marseille et du CSMT (Cercle Sportif du Ministère du Travail) ainsi que des organisations de handball, volley-ball et athlétisme (il fut président de la Ligue de Provence de ces deux derniers sports), sans oublier les associations d’éducation populaire comme l’UFOLEP et les clubs Léo LAGRANGE.

 
Equipe de handball de l'OM (1954-1955).

Equipe de handball de l'OM (1954-1955).

Un article particulier est consacré aux mésaventures de la piste d’athlétisme du Stade Vélodrome que Jean-Martin FRANCESCHETTI avait voulu promouvoir avant que le football monopolise ce lieu.

Inauguration de la piste d’athlétisme le 30 septembre 1967. De gauche à droite: Jean-Martin FRANCESCHETTI, Roger LEBERT (adjoint aux sports), Gaston DEFFERRE (député-maire), Jacques RASTOIN (premier adjoint).

Inauguration de la piste d’athlétisme le 30 septembre 1967. De gauche à droite: Jean-Martin FRANCESCHETTI, Roger LEBERT (adjoint aux sports), Gaston DEFFERRE (député-maire), Jacques RASTOIN (premier adjoint).

Plus administrateur et gestionnaire qu’athlète proprement dit, il excellait dans les relations publiques pour faire connaître les différents sports.

 

La lecture de ce catalogue de 126 pages est particulièrement conseillée, d’autant plus qu’il contient également une page d’interview de Daniel COSTANTINI, le grand joueur de hand qui entraîna l’équipe de France et l’amena au titre mondial en 1995 et en 2001. La mère de Daniel COSTANTINI était originaire de Vico.

 
Jean-Martin Franceschetti et les sports

Le catalogue «Marseille ville sportive: histoires des lieux et des hommes» est en vente jusqu’au 19 novembre auprès du stand du Comité du Vieux Marseille dans le Centre Bourse. 

Il peut être commandé au siège du Comité: 21 bd Longchamp, 13001 Marseille. 

Tel: 04-91-62-11-15. Courriel: contact@comiteduvieuxmarseille.net

Prix de vente: 13 euros + 7 euros de frais d’envoi.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joséphine Colonna 12/11/2016 13:45

Quel plaisir que l'on parle, si agréablement, de Marseille grâce à deux Corses (père et fils) MERCI.
Pourtant, c'est avec un pincement au coeur que je vois ce merveilleux passé s'estomper dans un
présent où les visages de nos enfants sont si rares...

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907