Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 00:40
L’originalité de Sorru in Musica

«Les chants du cygne» à cause de la baisse des subventions des collectivités locales, voici comment est intitulé le dossier sur les festivals de Corse, paru dans «Settimana» du 20 mai.

La situation est grave pour certains lieux où les manifestations musicales de l’été auront du mal à se produire normalement.

Parmi les nombreux lieux évoqués, un cas particulier est évoqué de façon très sympathique sous le titre «Les archets qui font vibrer les Deux Sorru» : le festival Sorru in Musica.

L’originalité de Sorru in Musica

Comme la lecture peut être difficile sur cette image du journal, nous vous en offrons la transcription.

 

Le nombre, dit-on, porte bonheur. Cet été, le festival Sorru in Musica fêtera son treizième anniversaire. Une belle longévité pour un festival de musique classique, certes estival, mais bien loin des sentiers battus du littoral et des «hameaux» surpeuplés de la côte. Ce succès qui se renouvelle été après été, Bertrand CERVERA l’explique par une sorte de paradoxe: le professionnalisme des artistes, mêlé à la passion qui animerait des amateurs, au sens noble du terme.

«C’est comme une bande de copains qui jouent ensemble, en l’élargissant un peu», expose modestement le violoniste. Sauf que la «bande de copains» joue, la plupart du temps, sur les scènes les plus prestigieuses de la planète. On pourrait, dès lors, imaginer que le montant des cachets va se chercher du côté des astres. En fait, il n’en est rien. Si le budget du festival est conséquent, c’est «principalement en raison du coût du transport et des hébergements», assure Bertrand CERVERA qui déplore notamment le coût de l’aller-retour Paris-Ajaccio pendant la haute saison.

«Pour le reste, nos coûts sont plutôt modestes, nous avons une seule salariée à mi-temps, Marcelle PAOLI, tous les autres intervenants sont bénévoles», développe Bertrand CERVERA. Le bénévolat, la passion, l’entraide entre artistes. Notamment avec Robin RENUCCI. «Nous jouons mutuellement gratuitement l’un pour l’autre», explique Bertrand CERVERA.

Pour autant, Bertrand CERVERA ne s’interdit pas les demandes de subventions auprès des collectivités locales (mairies, CTC, conseil départemental) et reconnaît que les dossiers de Sorru in Musica sont généralement accueillis avec bienveillance. Avec une nuance cependant: les organisateurs se refusent à ne considérer que ce type de financement: «L’année dernière, nous avons eu la chance d’avoir également du mécénat d’entreprise avec Leclerc, cela nous a bien aidé», explique le musicien.

 

LA FORCE D’UNE RÉPUTATION

Si les demandes de subventions sont bien accueillies, si les entreprises commencent à s’impliquer, c’est aussi, qu’au fil du temps, le festival a acquis une réputation. Telle qu’au-delà des grands noms de la musique, un comédien comme Féodor ATKINE accepte immédiatement de venir y participer. «Si nous avions dû le payer au tarif qu’il est en droit d’exiger, nous n’aurions jamais pu le faire venir en Corse», insiste Bertrand CERVERA.

Mais, dans le monde du spectacle, tout le monde connaît désormais ce «petit» festival qui se promène entre scènes de plein air et nefs des églises villageoises. Tout le monde a entendu parler de ce rapport très simple, très direct avec un public chaleureux, y compris en dehors des concerts et des représentations. «Ce sont des moments de plaisir. Cela ne nous empêche pas de répéter de la même manière. Notre exigence est intacte. Nous ne sommes pas «en vacances». Mais c’est une sorte de privilège. D’habitude, nous ne voyons pas vraiment les gens, nous entrons et sortons par l’entrée des artistes. Là, nous les côtoyons vraiment et c’est très agréable», conclut Bertrand CERVERA. C’est sans doute cela la recette du succès. Beaucoup de professionnalisme, de passion… et de débrouille, alliés à une vraie simplicité.

I. L.

 

 

RAPPEL : en cette année 2016, le Festival Sorru in Musica se tiendra du lundi 18 jusqu’au mercredi 27 juillet 2016, 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

Samedi 16 septembre:

Messe à POGGIOLO à 17 h.

Dimanche 24 septembre: foire du miel à Murzo.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907