Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 18:01

En présentant la Festa di A Natura qui aura lieu le dimanche 26 avril à Vico, Jean-Martin TIDORI explique l'importance patrimoniale et identitaire des plantes (article paru dans "Inseme" d'avril 2015).

 

Vico fêtera la nature, heureuse initiative qui connaîtra sa troisième édition le 26 avril et peut-être sera aussi le préambule à une action pérenne autour de l'idée d'un petit « museu di a Natura ». En effet, au-delà de l'événement, nous avons sans doute la possibilité de créer un lieu qui soit une vitrine de notre patrimoine naturel, de notre flore. À l'heure du numérique, il ne manque pas d'idées et d'images pour alimenter des écrans. Une partie des contenus existe déjà. Le site de Monsieur Gabriel Chapuis de Balogna est d'ores et déjà à découvrir: les plantes de Balogna.

Un herbier de notre micro-région peut offrir matière à un très beau projet pédagogique et à un très beau décor. De même, la cosmétique et ses artisans en Corse sont source d'intérêt. Nos plantes à parfum, dont l'immortelle est emblématique, sont potentiellement sujettes à expositions. Un site internet dédié pourrait être créé dans un but de préfiguration, une souscription lancée pour faire avancer cette proposition.

Elle répond à plusieurs objectifs: la valorisation identitaire, ce qui dans un monde globalisé est une forte tendance. Autre forte tendance : le souci de compréhension des milieux dans une préoccupation écologique généralisée et enfin répondre au vieil adage de ne pas bronzer idiot en offrant aux vacanciers matière à de multiple visites.

Un lieu de connaissance et d'information sur notre nature serait, aussi l'un des meilleurs moyens pour en assurer sa préservation. Je l'ai souvent dit : notre mémoire collective s'efface rapidement. Tout un savoir sur notre milieu, notre tradition est encore là ! Disponible, gratuit ! Il faut cependant s'en préoccuper car doucement il disparait avec les anciennes générations. Quelques bergers en savent plus que bien des étudiants « a pratica sempre vince a gramatica ». A « noca », l'hellébore de Corse, était autrefois coupée pour être une barrière de protection contre les rongeurs et préserver les récoltes de châtaignes. Voilà une plante qui transporte vers l'imaginaire, à la littérature et à la recette magique de Jean de La Fontaine.

Le thym de nos montagnes, « arba barona », a donné lieu à bien des recherches. Une plante commune dans nos jardins, la chélidoine à sève jaune, soignait les verrues. Les exemples sont nombreux, et, si l'on ajoute à cela les huiles essentielles et leurs vertus, on se trouve transporté dans un univers olfactif. Mais plus encore, comme le docteur Bach l'a révélé, les fleurs ont des actions sur nous, leurs combinaisons sont connues, et il ne s'agit pas simplement de remèdes de « grand-mère » que par ailleurs on voudrait ne pas avoir oubliés.

On peut apprendre également comment se fabrique un parfum et c'est un Corse, François Coty, ne l'oublions pas, qui a inventé et révolutionné la parfumerie moderne. « Coty inc » qu'il avait fondé outre-Atlantique reste l'une des premières sociétés de parfum au monde.

Derrière ce plaidoyer se trouve aussi un enjeu économique qui peut à terme être source d'emplois qualifiés et induits pour l'intérieur. L'idée vaut pour d'autres domaines afin d'offrir plusieurs motifs à quitter le littoral et la ville pour nos villages. Pour nous, tout cela est connu. Pour d'autres, venir ici est une totale et véritable découverte mais peu encadrée et donnant lieu à peu d'échanges.

Un ménage européen consacre une part importante de ses revenus à l'achat de biens culturels ainsi qu'à des dépenses de plus en plus en relation avec son cadre de vie. Il s'agit de mutations lourdes. Ici aussi,il faudrait pouvoir les accompagner, y répondre.

Les initiatives comme « A Casa di u Mele » doivent s'additionner et conduire à créer un circuit, et tendre au final vers une économie. Voilà un projet qui attend des bonnes volontés ..... n'hésitez pas ...

Jean-Martin Tidori

Plaidoyer pour une mise en valeur de notre patrimoine naturel…

VICO FESTA DI A NATURA

PROGRAMME

Ouverture de la foire à 10h, une célébration aura lieu à l'église Ste marie de Vico à 11h. De nombreuses animations sont prévues et animées par Fun Radio. Tout au long de la journée, des expositions et des exposés avec M. Gabriel Chapuis et les plantes de la région et même d'un peu plus loin, Bernard Ramay et les champignons, le laboratoire régional d'archéologie, la Corse vue par M. Bruno Luciani, les objets anciens présentés par M. Morati, le Comité Régional Corse Montagne Escalade, les «promen'ânes» avec M. Corrieras.

De nombreux stands: artisanat d'art, agroalimentaire, parfumerie, cosmétique, aromathérapie .....

Atelier d'écriture ... Théâtre ... Défilé de mode avec la participation de Miss Corse ...

Cette liste non exhaustive sera complétée avec le programme que vous trouverez chez les commerçants de Vico et Sagone.

Des billets de tombola sont en vente chez ces mêmes commerçants au prix de 2€ le billet avec de très nombreux lots dont une TV écran plat de 80 cm, un multi-outil oscillatoire Black et Decker, une machine à café Nespresso, des produits de beauté, des produits alimentaires ..... Le tirage aura lieu vers 18 heures.

Un grand merci à tous les généreux donateurs.

Nous n'avions pas pensé à l'inviter les années précédentes, mais cette année, nous lui avons envoyé un carton, il nous a promis d’être là ..... Oui, vous avez deviné, il s'agit du SOLEIL.

Les bénévoles de l'Association Festa di A Natura 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907