Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 11:47
Florilège sur la SNCM

En s'abstenant lors du conseil de surveillance de la SNCM du 12 mai, les représentants de l'Etat ont décidé de lâcher le président du directoire, Marc Dufour, et de laisser l'actionnaire Transdev, filiale de la Caisse des dépôts et de Veolia Environnement, reprendre la maîtrise de la société. Le plan de redressement va être abandonné et l'avenir de la société de navigation est très sombre, Transdev n'ayant pas caché son intention de sortir de la SNCM.

Ces événements peuvent avoir de graves conséquences pour la Corse. Voici un florilège des principales réactions publiées sur les sites de "Corse-Matin", "La Provence" et "Corse net info".

"Une incohérence", a commenté Gérard Couturier, le président du conseil de surveillance

"C'est une haute trahison car on repart de zéro", déclare Robert Martinetti, à la tête d'un collectif d'entreprises sous-traitantes de la SNCM qui pèse plus de 1.200 emplois induits. "On a des entreprises qui réalisent d'importants chiffres d'affaires avec la SNCM et qui se retrouvent sans aucune garantie, sans aucune visibilité".

La sénatrice socialiste Samia Ghali y voit une décision "peu courageuse" de l'Etat et en appelle à François Hollande pour "sauver l'entreprise" et éviter le dépôt de bilan. "La SNCM, c'est des milliers de personnes qui vont se retrouver dans l'angoisse et le stress du chômage", dit-elle.

Pour Roland Blum, adjoint aux finances de la municipalité UMP de Marseille, l'Etat a pris une décision qui "était déjà acquise avant les municipales" de mars, ce qui n'a pas empêché le PS d'être sévèrement défait dans la deuxième ville de France. "Cet acte signe la disparition de la SNCM et, avec elle, la suppression de 4.000 emplois directs et indirects à Marseille", souligne-t-il. "Une fois de plus, le gouvernement a capitulé sous la pression de l'actionnaire majoritaire Transdev."

Même inquiétude chez les syndicats de la compagnie, qui qualifient aussi de "trahison" le revirement du gouvernement. "L'Etat choisit le scénario le plus dur pour la SNCM et laisse la main à Transdev qui n'a qu'une idée en tête, mettre la SNCM en liquidation", affirme le représentant CFE-CGC des cadres et des officiers, Pierre Maupoint de Vandeul.

"On veut que Manuel Valls, Ségolène Royal et François Hollande lui-même sortent de leur silence sur ce dossier et ne plus se contenter d'être dans le déni", dit le délégué CFE-CGC de l'entreprise, Maurice Perrin. "Si une décision du démantèlement de la SNCM a été prise, qu'ils nous le disent."Ce qui s'est passé est le symbole de l'impuissance en politique".

Pour Frédéric Alpozzo, délégué CGT-Marins c'est très clair : "C'est un choix politique et économique du gouvernement pour faire place libre à Corsica Ferries". Et de rappeler que le conseil de surveillance n'a "pas proposé de solution de financement pour les bateaux ni de mise en œuvre du plan industriel à long terme".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jacques Antoine MARTINI 15/05/2014 09:15

On ne va quand même pas pleurer sur le sort de M. Dufour ! ce monsieur a participé à d'innombrables manœuvres politiques à Montpellier, passant de la droite au centre pour finalement se retrouver purement frêchiste (quand Frêche était au sommet bien sûr). On peut s'interroger aussi sur son action à la tête d'Air Littoral, compagnie aujourd'hui liquidée et à ses projets d'extension faramineux qui ont conduit la compagnie qu'il dirigeait à sa perte.
Il me paraitrait plus intéressant de s'intéresser au fond du conflit, c'est à dire qu'est ce qui oppose les différents actionnaires et quels sont les scenari possible pour la SNCM ?

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

 

 

FÊTE DE ST ANTOINE ABBÉ

Messe samedi 16 janvier à 15 heures

chapelle de Guagno-les-Bains.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907